Marc Ferrero interprète la génération « comitive »

Le regard animé et le verbe truculent, Marc Ferrero prend la peinture à bras le corps. Depuis 25 ans, cet artiste savant fou s’anime lorsqu’il raconte son aventure picturale, sa longue histoire d’amour qui prend naissance avec la comitive.

L’atelier

« Je crois au retour de la belle peinture », charismatique, Marc Ferrero retrace ses toiles, sa philosophie, son œuvre. Son atelier raconte à lui seul cette passion qui l’anime : des toiles, des chevalets dans chaque recoin, des assiettes en carton comme palettes multicolores, des esquisses à terre, des bouteilles de térébenthine et s’étalant avec superbe, partout, vives, orgueilleuses et fières : ses peintures. Elles relatent une histoire moderne, celle d’une génération : la comitive, un roman graphique qui s’étoffe chaque jour, à chaque coup de pinceau et qui met en scène un personnage central, Lisa l’Aventura, riche héritière aventurière, vraie femme d’aujourd’hui et de ses deux acolytes, un trader dandy et un argentin virtuose de tango. « C’est un univers de personnages de série, depuis aujourd’hui 25 ans je décline et scénarise leurs vies sur mes toiles. » De grands formats, colorés et jouissifs qui sont l’expression «  d’un mouvement dont je suis à l’origine : le Storytellingart ou l’art de raconter des histoires peintes ». Cet artiste hors norme aime le mélange des genres, « un cross-over » de styles qui lui « permet d’ouvrir de nouvelles voies artistiques ». On y retrouve les comics – Marc Ferrero a initié sa carrière comme dessinateur dans la BD -, le cubisme, l’hyper réalisme, la caricature ou les graff, un mélange peu probable qui pourtant donne naissance à des tableaux extrêmement équilibrés.

Exquise esquisse

Ce que Marc Ferrero aime par dessus tout : expérimenter de façon permanente, tenter, rater, tenter, réussir, avec boulimie. «  Je peux peindre 15 toiles en même temps, mais il faut faire attention, je suis parfois tellement proche de mon travail que je dois m’en dessaisir et laisser reposer, prendre un peu de recul ». Un rapport frontal et direct à l’art, un appétit insatiable, une vision hyper contemporaine de la société font de Marc Ferrero un acteur central de la peinture d’aujourd’hui. Avec sa galerie à Eze et des expositions à New York et de part le monde, Marc Ferrero est un des peintres français qui s’exporte le plus à l’international.

Galerie à Eze – dans le vieux village – 6 rue de la Paix

Tél : +33 (0)4 92 10 82 92 ( possibilité de visiter l’atelier en prenant RDV à la galerie )

Site : http://www.ferreroart.com/